Canal Dandylan

20 août 2016

10 sculptures subjectives du Musée Picasso

Cela faisait longtemps que je me disais qu'il fallait revoir le musée Picasso depuis sa rénovation. Coté musée, rien à dire : toujours aussi agréable... et labyrinthique ! (sourire). L'expo Barcelo avait été prolongée mais je l'ai bien moins appréciée que celle de la BNF. Disposée au sous-sol, elle était un peu brouillonne.
Par contre, l'exposition de sculptures de Picasso était forte et montrait la diversité du génie créatif indéniable de Picasso. Remarquable ! Pofitez en avant le 28 août. Avec des confrontations de versions du MoMA notamment.
Au niveau 3, la collection du maître. Je connaissais certains tableaux comme ceux de Matisse mais il y avait aussi un grand Renoir !
Tout cela vaut bien 12€50 (c'est cher, les musées quand même...)

Posté par dandylan à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


18 août 2016

Araki, kinbaku, shunga et Boddhisattva

C'est toujours un réel plaisir d'aller au Musée Guimet.

Mais je venais surtout voir l'expo Araki certes un peu à reculons car je n'avais pas trop apprécié ce que j'avais vu à la Maison Rouge, il y a quelques temps pourtant l'expo du Musée Guimet était plus exhaustive et ne s'arrêtait pas aux "kinbakus" bien connus du photographe japonais, je devrais dire le photomane (comme on dit graphomane). Cela commençait par des fleurs, le journal intime avec son épouse jusqu'à la mort de celle-ci, les kinbakus en grands formats, une série de polaroïds de tout et de rien, des clichés en noir et blanc en tous genres, des photos peintes (moins bien quand même que William Klein) et des ciels, l'expo se terminait par une petite rotonde de photos qu'il imaginait avoir faites après sa mort !?
Une très bonne rétrospective donc !

Sauf que dans le merveilleux décor de la rotonde au dessus de la magnifique bibliothèque du musée, il y avait une exposition, fabuleuse à mes yeux, d'estampes japonaises intitulée Miroir du désir, une série sur la représentation des femmes dans la société japonaise. Et elle a totalement éclipsé l'expo Araki pourtant très suggestive.


Au dernier étage, une installation en bambous de Shouchiku Tanabe intitulée Koku (le vide) :

Le Musée Guimet quand même, c'est trop zen. On sort de là, très très apaisé !! (sourire)

Araki jusqu'au 5 Septembre 2016. Tanabe jusqu'au 19 Septembre 2016. Miroir du désir jusqu'au 10 Octobre 2016.
Entrée : 9€50 (tout gratuit le premier dimanche du mois).

Posté par dandylan à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 août 2016

Titeuf investit le Palais des Beaux-Arts de Lille

Zep et Titeuf envahissent les salles du Palais des Beaux-Arts de Lille. Je dois dire que cela a perturbé ma visite même si je venais voir ça justement. Non pas le coté iconoclaste rigolo mais bon, un visiteur normal n'a pas besoin de ce genre de choses pour visiter le musée. Par contre, cela doit être passionnant avec des enfants ! Les animations sont parfaites et font de l'ombre aux tableaux classiques. Le musée est aussi parsemé de quelques oeuvres d'art contemporain d'une dénommée Carole Fékété. Et il y a une expo-photo d'instagrammeurs lancés dans le musée fermé. De quoi attirer les jeunes au musée.

Entrée : 7€ (gratuit pour les enfants). Jusqu'au 31 Octobre 2016.

Posté par dandylan à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 août 2016

P19 réinvestit la place

Fait mon petit tour annuel à Villebon sur Yvette voir ce qu'il en est de ce lieu mythique pour les grapheurs franciliens. La friche tient encore debout et il faut toujours passer par un passage quelque peu secret. Surprise : la old school aussi était là en la personne de Pest de la célèbre team P19, perché sur son échelle et revisitant le RER jusqu'à la mer de Charenton !!

Dans le hangar atomisé, on trouvait aussi deux grapheuses !

Nosbé sévissait toujours (signant Waynosbé !?)

Coté tunnel, P19 avait pratiquement tout regraphé.

L'orang outan old school avait pris un coup de jeune :

Villebon sur Yvette. 10/08/2016.

Deux panos :

Posté par dandylan à 07:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 août 2016

Le musée que je n'ai pas visité (10 oeuvres subjectives du Musée des Beaux-Arts de Besançon)

Certes, frustré de n'avoir pas pu voir les belles collections du Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon (en travaux) mais cela m'a permis une recherche certes virtuelle sur la Base Joconde, très enrichissante ! Découvert que le Musée de Dole exposait une partie de celles-ci en Octobre 2016. Cela peut valoir une visite ! Me suis aussi rappelé d'une époque dans les années 1980-90 où je découvrais l'art à travers les livres (Ionesco raconte la même chose quand il était jeune en Roumanie. Il a appris l'art avec les reproductions et c'est tout aussi instructif que les visites IRL).

Qui plus est, je me souviens bien des toiles du musée de Besançon vues ici et là comme l'étonnant Bonnard représentant La Place Clichy découvert au Musée d'Orsay en 2015.

Il y en a un autre intitulé Le café du Petit Poucet tout aussi surprenant. On a plutôt l'habitude de voir des intérieurs intimistes chez Bonnard.

Sur Internet, vu aussi un beau nu de Marthe à sa toilette toujours aussi intime qui pourtant n'est pas répertorié dans la base Joconde.

Il y a les extraordinaires cannibales de Goya (qui étaient, semble-t-il à l'expo L'Ange du Bizarre toujours au M'O). J'avais découvert ses toiles stupéfiantes dans un petit bouquin d'art sur Goya, il y a bien longtemps !

Cannibales dépeçant leurs victimes.


Cannibales.

Par contre, je ne connaissais pas cet extraordinaire Chassériau (j'adore Chassériau, j'y peux rien) qui fait l'affiche de Dole.

Femme suppliante

Dans la Base Joconde, plein de Boucher orientalisant très agréables et exotiques (je dirais presque touristiques) :

Le festin de l'empereur de Chine.


Le Jardin Chinois.

Accroché par la beauté de cette Jeune fille dans une vasque d'un dénommé Delaroche.

Et par ce beau Jordaens représentant Jupiter et Io.

A Besançon, il y a les deux grands tableaux de Cranach avec Adam et Eve (vus je ne sais plus où, peut-être au Musée du Luxembourg ??). Mais je préfère cette indolente Nymphe à la source.

Coté art moderne, l'incontournable Femme au Rocher de Vallotton qui, malgré ses proportions incongrues, me plait énormément (c'est le cas de le dire). Vu deux fois : l'une à Caen en 2013 et l'autre peut-être au Grand Palais ??, je crois.

Je n'ai pas oublié l'extraordinaire Voile Jaune de Signac vue au Musée des Impressionismes à Giverny en 2013.

Ni ce tableau insolite et provocant de Marquet avec Deux Amies, qui change des ses paysages sombres vu au MAM cette année.

Pour finir, délaissant le Renoir peu convaincant ou les Courbet, j'ai choisi pami les quelques Matisse du musée, cette très stylisée Branche de lierre :

Réouverture du musée prévue en 2017.
Comme quoi, on peut être blog critic d'art sans bouger de chez soi !...

Posté par dandylan à 10:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


08 août 2016

Talec du Mac au FRAC

Un peu déçu en arrivant à Besançon en découvrant que le Musée des Beaux-Arts était en travaux jusqu'en 2017. Bon ben, faudra que je revienne car c'est une ville bien agréable. Me suis contenté du FRAC Franche-Comté installé à la Cité des Arts.

Deux expos très art contemporain dont Nathalie Talec que j'avais déjà vue au MacVal de Vitry. Pas trop accroché à celle de Estefania Peñafiel Loaiza très conceptuelle. L'expo de Talec l'était tout autant mais il y avait la belle oeuvre en néon pour me faire flasher. Et il était aisé de comprendre qu'il y avait du blanc comme neige, donc une exploratrice.


In search of miraculous ou la route de l'écho.

Dans une salle, une performeuse faisait des choses étranges :

Entrée 4€. Jusqu'au 18 Septembre.

Posté par dandylan à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 août 2016

Devantures bisontines


Besançon.

Posté par dandylan à 13:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

05 août 2016

La valse des arbres et du ciel

J'attendais le 18 août (jour de sortie du livre) pour essayer de pirater le dernier Guénassia mais ma collègue Liza m'a dit qu'elle l'avait déjà et elle m'a prêté son exemplaire presse récupéré lors d'une manifestaion littéraire, qu'elle compte lire pendant ses vacances fin août. J'aime bien lire les livres des auteurs que j'aime bien avant qu'ils ne sortent en librairie. Une espéce de privilège pour lecteurs avertis !
L'an dernier, c'étaient les derniers Laurent Binet et Martin Suter !
Donc, j'ai lu L'arbre des arbres et du ciel (beau titre) avant tout le monde. Ça raconte l'histoire très romancée de Marguerite Gachet. Très agréable lecture où Guénassia échafaude des hypothèses incroyables sur la vie de Van Gogh. On y croirait presque. Qui sait ? Je ne vous spoilerai rien sinon ce serait vous gâcher le plaisir. Mais il restitue parfaitement l'atmosphère de l'époque même s'il n'est pas tendre avec le fameux Docteur Gachet.
En sus, je vous conseille de prendre les week-ends le "train des impressionnistes" à la Gare du Nord (vers 10h) pour aller directos (et gratos avec votre Navigo) à Auvers pour vous imprégner des paysages peints par Vincent !

Un livre à ne pas manquer lors de la "rentrée littéraire" !

Posté par dandylan à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 juillet 2016

Une sélection exceptionnelle du Saarlandmuseum de Sarrebruck à Metz

J'avais vu quelques reproductions sur les grilles de la gare Saint-Lazare et ça m'avait donné fortement envie d'aller au Centre Pompidou Metz admirer ça. Outre les trois autres expositions dont l'excellente Musicircus avec des oeuvres du Centre Pompidou, l'exposition du troisième étage intitulée Entre deux horizons proposait une série magnifique d'art moderne dont les expressionnistes allemands pas toujours très présents dans les collections françaises.

On commençait par l'éclatant Soleil levant de Max Pechstein :

Il y aurait plein trop de choses à montrer. Me contenterai de quelques toiles qui m'ont enthousiasmé. Curieusement accroché au portrait de L'actrice Sada Yakko par un dénommé Max Slevogt.

Quelques toiles impressionnistes :

Ou ce David et Goliath d'Albert Weisgerber :

Mais c'est surtout les Jawlenski...

.. et les Franz Marc que je venais voir !

Emil Nolde aussi :

Et Otto Mueller :

Etang de la forêt, baignade. Otto Mueller.


Lunebourg. Lyonel Feininger.


Tziganes avec tournesol. Max Pechstein.


Ville d'airain. Max Beckmann.

Des photos aussi avec cette Arcade Touggourt de Monika von Boch.

Moins convaincu par la dernière partie abstraite.

Entrée : 12€. Jusqu'au 9 Janvier 2017.

Posté par dandylan à 14:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 juillet 2016

Jacques-Emile Blanche au Point de Vue de Deauville

Dans le cadre de Tous impressionnistes, le Point de Vue de Deauville présente une trentaine de toiles de Jacques-Emile Blanche provenant du Musée des Beaux-Arts de Rouen. J'avais déjà vu la salle qui lui y était consacrée et j'avais déjà beaucoup apprécié ce peintre moins connu. Il est toujours étonnant de revoir les mêmes toiles dans un autre cadre. On ne voit pas la même chose quand elles sont exposées ainsi.
Sous-titrée Portraitiste de la Belle Epoque, l'exposition montre les grands de son monde à son époque. Mais les portraits de Blanche sont aussi beaux s'il s'agissait du premier venu :
"Dans un visage, seuls comptent les yeux, le regard, car c'est l'âme que nous avons à exprimer" (Jacques-Émile Blanche)

Des portraits remarquables de grands artistes comme Cocteau, Stravinski, Gide etc.


Jean Cocteau dans les jardins d'Offranville.


Stravinski.

Mais aussi des enfants comme ce Jeune fils du peintre Helleu :

J'ai plutôt vibré pour les portraits féminins comme celui d'Anna de Noailles telle cette deuxième étude :

Revu le magnifique Groupe des Six :

Mais mon tableau préféré du jour fut cet intime tableau André Lebey et sa fille :

Sinon l'Étude pour le portrait de la comtesse Bavarowska :

Et surtout comment ne pas tomber sous le charme de la comédienne Gilda Darthy !

Pour finir, cette Rose Blanche allongée :

Entrée : 3€. Jusqu'au 18 Septembre 2016.

 

Posté par dandylan à 16:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,