Canal Dandylan

04 novembre 2017

Planche(s) contact 2017

Depuis que j'a découvert par hasard le festival photos de Deauville en 2013, j'y retourne désormais chaque année. C'est un rendez-vous je ne dirai pas incontournable mais fort intéressant. Des découvertes, des photographes reconnus, des installations pertinentes etc. J'aime beaucoup cette balade photographique très joliment intitulée Planche(s) Contact. La version 2017 était comme d'habitude très enrichissante ; j'ai juste regretté l'expo à la Chatonnière où, l'an passé, la photographe avait investi les lieux alors que cette année, Agnès B. s'est contentée d'exposer des photos au mur.

Commencé par le Tremplin Jeunes Talents à la salle des Fêtes. Pas de discussion possible, les photos de Félicia Simion m'ont paru au dessus du lot avec ses mises en scène subtiles.

La Chatonnière ensuite avec des photos assez classiques. Comme déjà dit, il faudrait investir ce lieu avec plus de créativité.

Promenade Lucien Barrière, les photos assez tradi de Claude Nori, très rafraîchissantes et joliettes.

Nouvel endroit d'expo dans le Petit Bassin avec Vasantha Yogananthan qui voulait valoriser les visiteurs d'un jour venus de la banlieue.

Sur la plage, c'est cette fois Peter Lindgergh qui envahissait le ciel et le sable avec des photos de mode sublimées en taille. Une trop bonne idée ces photos grand format qui en jettent un max (l'an dernier, Peter Knapp avait ouvert le bal).

Au Point de vue, j'attendais beaucoup de Hughier mais ses photos un peu misérabilistes ne m'ont pas convaincu. Bien aimé par contre certaines photos de Céline Villegas :

Sinon plein de choses intéressantes dans les "off". retenu le mur de portraits des commerçants de la ville rue Thiers.

Entrée libre partout. Jusqu'au 26 Novembre 2017.

Posté par dandylan à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


01 novembre 2017

Voyage d'hiver en automne

Pour changer des grandes expos d'art monumental, Versailles propose un "Voyage d'hiver" très sympathique, un parcours qui vous fera découvrir ou redécouvrir le parc (en accès libre). J'ai beaucoup aimé cette balade dans les labyrinthes versaillais.
On y retrouve une extraordinaire installation d'Hicham Berrada (toujours et encore).


Accès libre. Jusqu'au 7 Janvier 2018.

Posté par dandylan à 20:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 octobre 2017

Livres lus en septembre-octobre 2017

livresoctobre01  livresoctobre02  livresoctobre03  livresoctobre04

livresoctobre05  livresoctobre06  livresoctobre07  livresoctobre08

Relu Blade runner (Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?) (Philip K. Dick) *
BD : Asterix et la Transitalique (Uderzo / Ferri) **
BD : Corto Maltese - Equatoria (Canales / Pellejero) proposé par David. Médiathèque Simone de Beauvoir.
BD : Valérian - Shingouzlooz Inc (Lupano / Lauffray) Médiathèque Simone de Beauvoir
Dans la nuit et le vent T3 : La route interrompue : Des Portes de Fer au Mont Athos (Patrick Leigh Fermor) *
Depuis l'au-delà (Bernard Werber) *
De l'influence de David Bowie sur la destinée des jeunes filles (Jean-Michel Guénassia) *
Origine (Dan Brown) *
2312 (Kim Stanley Robinson) téléchargé sur le site des médiathèques A vos Portes
BD : L'armure du Jakolass (Manu Larçenet) proposé par David. Médiathèque Simone de Beauvoir.
Guide de survie du voyageur du temps amateur (Charles Yu) Médiathèque André Malraux, livre acheté par Andy.
Sexe et mensonges (Leïla Slimani) *
Éléphant (Martin Suter) Médiathèque Raymond Queneau
Summer (Monica Sabolo) *
Une maison-atelier (Dominique Amouroux) acheté à la fondation Marta Pan de Saint-Rémy-lès-Chevreuse
Catalogue de l'exposition Valérian et Laureline acheté à la Cité des Sciences
Millenium T.5 : La fille qui rendait coup pour coup (David Lagercrantz) *
La vengeance du pardon (Eric Emmanuel Schmitt) *
Notre vie dans les forêts (Marie Darrieussecq) *
Frappe-toi le coeur (Amélie Nothomb) *

Posté par dandylan à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2017

Automne


Port aux Cerises. Draveil. 30/10/2017.

Posté par dandylan à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 octobre 2017

Millet à Lille

Le Palais des Beaux-Arts de Lille propose une rétrospective Millet, un peintre à redécouvrir. Tout comme De Vinci n'est pas que la Joconde, Millet n'est pas que l'Angelus ou les Glaneuses. L'expo met aussi en avant une curieuse filiation américaine. Une exposition rustique qui sent le foin, l'étable et la vie intime des fermes.
C'est... Bansky qui ouvre le bal champêtre !! Avec son Agence pour l'emploi (Les Glaneuses) (Los Angeles) iconoclaste !

Je découvre les beaux portraits de la première femme de Millet disparue très jeune.

Dont cette Pauline Ono en déshabillé (Cherbourg), l'ultime portrait de la jeune femme.

Des nus aussi dont cette Femme nue couchée du Musée d'Orsay.

Des moments intimes comme ce Chuchotement dit aussi La Paysanne et l'Enfant de la National Gallery.

Adoré Le bain de la gardienne d'oies (Baltimore) cru et tendre à la fois. Là aussi beaucoup d'intimité champêtre.

Pas mal de dessins. Choisi La Bouillie de l'enfant (Montpellier) pour le titre signifcatif.

Bon, on ne peut pas passer à coté !! (sourire).

Celle-ci non plus ne passe pas inaperçue.... La Fileuse, chevrière auvergnate ne m'avait pas autant plu au Musée d'Orsay !?

Encore un petit tableau intime :

La charité (Cherbourg)

Des tableaux plus rustiques comme Hiver, les Fagoteuses (Cardiff).

Ou Les meules : Automne du MET de New York.

Sinon une correspondance à approfondir avec la cuture américaine. Des paralèlles troublants avec Hopper et Les Moissons du ciel de Terence Malik.

Entrée 10€. Jusqu'au 22 Janvier 2018. A voir si vous passez dans le ch'Nord.

Posté par dandylan à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


23 octobre 2017

Pour le plaisir des yeux

Le musée Jacquemart-André nous a encore dégoté une superbe collection d'impressionnistes. La collection Ordrupgaard vaut le déplacement : Degas, Cézanne, Monet, Renoir, Gauguin, Matisse... C'est oublié Corot, Redon ou Berthe Morisot... Merci aux Hansen ! Que dire ? Rien. Juste regarder.
Et citer le tweet de A.B Fonsmark, conservatrice du Musée Ordrupgaard  : "La collection des Hansen raconte toute l'histoire de l'art français".

Ma toile préférée du jour, la Nature morte de Redon aux sujets pourtant triviaux ! Mais il y avait aussi un très beau Matisse, Fleurs et fruits, seul tableau interdit de photographie  !?

Retenu dans la petite salle du fond avec les Courbet, la belle toile du sous-bois de Dupré :

Et pour finir, une très belle série de Gauguin salle 8 décidément à l'honneur en ce moment !

Entrée 13€50. Jusqu'au 22 Janvier 2018.

Posté par dandylan à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

21 octobre 2017

Ça plane pour moi (à l'abbaye de Maubuisson)

Il y a une série d'artistes qui me feraient courir aux quatre coins de l'Hexagone. Charles Sandison ou Claude Lévêque par exemple. Hicham Berrada en fait partie. Rappelez-vous, j'avais été jusqu'à Tourcoing en avril dernier. Là, c'était un peu moins loin à Saint-Ouen L'Aumône dans l'abbaye de Maubuisson reconvertie en centre d'art contemporain.

Je ne sais plus trop où j'ai découvert l'artiste d'origine marocaine. Me souviens des installations à la Fondation EDF, au MacVal, au 104 etc... Qu'a-t-il de si attirant ? Son coté mi-scientifique mi-artistique (le site de Cergyrama parle d'"artiste laborantin" !), une alchimie contemplative créant des petits mondes chimiques et poétiques.
En arrivant à l'abbaye, j'avais un peu peur que ce soit des oeuvres déjà présentées mais non, il y avait trois créations !
Difficile de rendre en photo une vision des installations d'Hicham Berrida. Dans la vidéo du making off, l'artiste dit que le visiteur doit être comme un "planeur" (sic) et que ses oeuvres sont des invitations à la méditation. Il y est question du Temps et en contemplant les installations, on ressent les infimes variations du temps qui passe.
Première installation assez space, Le Jardin Inaltérable où il faut entrer en charlotte, lunettes, masque et protège-pieds (rires). On est censé entrer dans un paradis aseptisé. Manque quand même les anges et les houris. Surprenant !

La seconde est plus classique d'Hicham Berrida : un grand aquarium Masse et martyr (sic) où des sculptures en bronze vont s'éroder plus vite que dans les 74 803 jours qu'il faudrait en vrai. Elles vont se dégrader le temps de l'expo (six mois) au lieu de 205 ans ! D'où le titre énigmatique de l'exposition.

Moins convaincu par Méditation x 240. L'idée était pourtant très bonne avec ses 7 écrans diffusant un timelapse de la grande salle de l'abbaye. Peut-être n'ai-je pas pris le temps de saisir le temps de les regarder !

Dans l'anti-chambre, la vidéo du making-off. On sent bien que Berrada est habité par son oeuvre !

Enfin dans la salle des latrines (eh oui !), un Présage habituel de 12 mn. Toujours aussi magique. Je regrette à chaque fois que ce ne soit pas une installation en direct avec le dispositif présent comme au MacVal. La doc parle de "théâtre chimique", j'aime bien l'expression !

Entrée libre. Jusqu'au 22 Avril 2018.

Posté par dandylan à 07:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 octobre 2017

Quand l'interdit devient autorisé

Autre exemple de plaisir extra-artistique, cette fois au Musée Marmottan. Je venais vois la sympathique expo Monet collectionneur. Beaucoup de toiles connues du musée mais aussi quelques tableaux sublimes comme la Jeune fille au bain de Renoir du MET de New York. J'avais commencé à prendre quelques notes sur mon carnet quand j'ai découvert cette chose effarante à mes yeux : un type cliquait sans vergogne avec son smartphone... Depuis plus de vingt ans que je viens ici, il a toujours été interdit de photographier les lieux. Stupéfaction ! Le gardien m'a confirmé que depuis peu, il était autorisé de cliquer dans le musée !? "Sans flash" évidemment.
Ben, je me suis pas gêné.. J'AI TOUT CLIQUÉ. En zyeutant de temps à autre les gardiens pour voir s'ils ne se ravisaient pas... Sait-on jamais, l'autorisation pouvait peut-être prendre fin à tous moments.

Noté que certaines estampes de Giverny avaient atterrri ici. Mais là, elles étaient bien mieux mises en valeur qu'au Jardin de Claude Monet où elles sont posées aux murs un peu n'importe comment.

A noter que le plaisir des organisateurs de l'expo avait dû être très fort en recherchant les tableaux que Monet collectionnait. Une passionnante recherche comme je les aime.

Et donc, je suis parti cliquer la magnifique salle des Morisot en toute impunité. J'avais quand même encore une légère appréhension. Il est difficile d'expliquer pourquoi cliquer ses propres photos est plus valorisant que de voir les photos d'un photographe professionnel. J'y vois pour ma part, un coté "homme augmenté" où mon APN est un prolongement de mes yeux. Il y a plein de choses que je découvre ensuite sur mes images. J'apprends beaucoup plus de choses en relisant les cartels. C'est mon propre regard même si la photo est ratée. Ma mémoire via les photos se souvient mieux des salles etc.

J'ai pu immortaliser l'Impression, soleil levant pourtant mille fois vu.

Et must du must, faire un panneau (enfin !!) de la rotonde aux Monet !!

Entrée 11€. Jusqu'au 14 Janvier 2018.

Posté par dandylan à 09:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 octobre 2017

En tête à tête avec Rubens

Il y a des raisons totalement extra-artistiques qui fait que vous aimez une exposition. Celle de Rubens au Musée du Luxembourg ne m'intéressait qu'à moitié car je n'aime pas trop les portraits en général et justement, elle était consacrée aux portraits princiers du peintre. Je préfère nettement ses gras nus voluptueux sans sexe et le doux visage d'Hélène Fourment.
Sauf que là, je suis arrivé à l'ouverture pour 10h30 et le temps que les rombières du coin aillent déposer leurs affaires au vestiaire, je me suis retrouvé seul cinq minutes dans les salles !!! Et seul avec Rubens, ça le fait surtout au Musée du Luxembourg généralement bondé ! J'étais dans la peau du journaliste qui a ses entrées hors public et qui vous refile des photos sans foule pour vous faire bisquer.

Bon, il y avait quand même des toiles magnifiques !

Et puis les visiteurs sont arrivés...

...et ce n'était déjà plus pareil ! (sourire)

Entrée 12€. Jusqu'au 14 Janvier 2017.

Posté par dandylan à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 octobre 2017

Deux vantures


Boulevard Hausmann


Enghien-les-Bains

Posté par dandylan à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,