Titre facile et sûrement déjà utilisé. Mais Dan Flavin l'explique lui-même :
"Comme je l'ai déjà dit, jamais art n'a jamais été aussi simple, ouvert et direct."

Le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris présente donc une rétrospective de ce luminaire visionnaire.
Non, rien à voir avec Cailleau. Car ces néons colorés fascinent. Qui plus est, dans la salle des dessins de la Collection Stephen Flavin, on découvre avec surprise que l'artiste fait des travaux préparatoires et qu'il ne se contente pas de poser ses néons au petit bonheur la chance.
 

Des titres de couleurs : Gold, pink, red and red ou Red and green alternative (ci-dessous).
Simple comme bonjour mais un bonjour poli que l'on n'oublie pas.

Dans la grande salle semi-circulaire des "tubes fluorescents blanc froid" : Monument for V Tatlin.
Orgie de lumière blanche.

Puis des atmosphères : jaune , verte et dans la petite pièce du fond : bleu.
Quatre néons disposés à chaque angle de la pièce.
Untitled (to Janie Lee) 1, 2 et Untitled (to Virginia Dawn) 1, 2
On pense à Rothko plutôt qu'aux salles de Claude Lêvéque.

Dans la salle des dessins, deux petits trucs charmants comme East New York Shrine
et cet adorable Roses dans une ampoule :

Puis une salle avec dans deux coins, une série triangulaire de néons circulaires blancs.


Dans le couloir, une autre série de six néons rose et bleu, rouge et bleu etc.
Dont un... noir ! Bleu et...ultraviolet !!

A part dans un coin, le trés beau rouge en triangle : monument 4 for those who have been killed in ambush (to P.K who reminded me about death).

Un sublime grille, très jolie (ci-dessous).
Et To Henri Matisse (4 néons verticaux rose, jaune, bleu et vert).
Untitled (In honor of Harold Joachim)

Une série aux couleurs de la Swiss.
Et enfin, la longue barrière verte sublime appelée To you, Heiner, with admiration and affection.



Au début, on zyeute cela comme une banale enseigne et puis on se rend compte que l'on regarde ces néons comme on regarde un tableau. C'est beau, c'est simple, c'est Dan Flavin.

Rubriques connexes : Lunettes Rouges Hazart Blabla