Les sales vaches marrantes ont gommé ma visite d'exposition sur le toit de la Grande Arche en juin dernier.
Certes, j'en avais un peu parlé mais j'aurais pu en dire plus.
Sur le parvis de la Défense jusqu'au 4 Septembre, il y a des sculptures monumentales de Lim Dong-Lak, un artiste coréen  :

 

En haut de l'Arche (7€50 la montée), l'artiste en personne mettait  des papiers "Interdit de toucher aux oeuvres" !!
Faut tout faire quand on expose même quand on est "de renommée mondiale"...


Il y avait aussi (je ne sais pas si elle y est encore), une exposition d'un artiste ludique appelé Dimitri qui proposait des peintures anaglyphes (en 3D). Bonne idée mais ça ne m'a pas convaincu.

Son autre truc était les images rémanentes (on fixe 30 secondes l'image de gauche puis en regardant le rectangle noir, une autre image apparait. Amusant mais est-ce de l'art ??