Grand moment intense au Parc Floral quand la généreuse Robin McKelle est entrée, habillée d'une élégante robe jaune, sur la scène du Paris Jazz Festival.

Elle a réussi à mettre le public debout et je crois bien que j'en avais la larme à l'oeil. De la voix, du swing, du charme (et du groove, dira une jeune fille à sa copine). Superbe !

A la fin, elle a fait le rappel toute seule au piano. Magnifique :
 

Au revoir Paris et merci Robin !
 
La vidéo (sans prétention) ici 27 Mo

Articles connexes : Obscure clarté Cool de source