Non, ce n'est pas à la Nef, c'est dans les galeries du Grand Palais. Non, ce n'est pas qu'une expo de jouets, c'est une expo, point. Des jeux et des hommes est une exposition multiforme qui s'adresse à tous de 0 à 100 ans mélangeant adroitement les genres. Organisée avec les Arts Déco, elle a toutefois comme directeur artistique Pierrick Sorin himself et là, ça change tout.
En tout cas, c'est inattendu !! Les enfants adorent et les seniors qui les accompagnent sont bourrés de nostalgie en voyant les vieux jouets de leur enfance. Il y a donc des jouets, des vidéos, des tableaux... et il y a Pierrick Sorin qui présente des installations spécialement pour l'expo.
Tout cela se mélange dans chaque salle avec bonheur, nostalgie et big délire.
J'ai tilté pour le Meccano, grand souvenir mécanique de mon enfance perso.
J'ai éclaté de rire devant le Barbie-foot de Chloé Pinchon (ou un truc comme ça).
barbiefoot
Et j'ai jubilé devant les délires visuels de Pierrick Sorin : I would like to be a robot ; Aquarium des baigneuses ; Le banquet des petits cochons ; I would like to live in a doll-house. Pompier père et fils. Etc.
Le summum étant atteint avec Superman la banane !!!
Okay ! Il y avait l'expo des jouets en vitrine.
Une vidéo en noir et blanc très amusante sur La Révolte des jouets.
Les génériques de Thierry la Fronde et Bonne nuit les petits (ça, c'est pour moi car y en avait de plus récents).
Coté tableaux, un Claude-Lévi-Straus sur son cheval à bascule et un Napoléon entouré de ses petits-enfants (très com' à la Sarko, le Napo !).
Un Annette Messager en forme d'Eléphant.
Pour sortir à la rotonde avec deux ultimes installations de Pierrick Sorin : Un écran géant de Neige où les jouets tombent avec les flocons. Et un Burning joujoux pour conclure et se débarrasser des jouets en les brûlant (hommage au rosebud de Citizen Kane).
Et il y a une ludo à la sortie avec la librairie qui vend des jouets of course.
C'est excellent ! C'est surprenant ! C'est à voir absolument.
Ça coûte 11€ et ça dure jusqu'au 23 Janvier 2011.