L'exposition de Besnard au Petit Palais est des plus raffinées ! Que de belles élégantes, souvent habillées mais d'une grande sensualité ! On aurait pu la qualifier d'Au féminin comme à Nemours. Autant dire que j'étais aux anges. Au bon moment à la Belle Époque.

Portrait de Madame Roger Jourdain (Musée d'Orsay).


Le printemps ou le matin de la vie (esquisse pour la salle des mariages de la mairie du 1er)

Oups ! Un clair obscur très lumineux !

Féérie intime (Collection Audouy)


Féérie intime (Collection Audouy) - extrait

Beaucoup de portraits féminins donc.

Beaucoup aimé celui-ci.

Le châle rouge (Coll. part.)

Des femmes habillées mais oh ! combien sensuelles !

Jeune femme à l'écharpe jaune (Coll. Audouy)

Mais aussi des choses plus exotiques :


Sur le pont de Trichinopoly (Petit Palais)

Ou des esquisses pour des plafonds.

La Vérite entrainant les Sciences répand la lumière sur les hommes.
Esquisse pour le plafond du Salon des Sciences de l'Hôtel de Ville.

Coté gravures et estampes, des choses plus licencieuses :

Petites voluptés.

Ou même très sombres :

La possession.

Et plus légères :

Une belle expo à voir pour se délasser les yeux !
Entrée 10€. Jusqu'au 29 Janvier 2017.

Article connexe : Monik.