Allez, me revoilà à Paris, ma Carte Blanche en main pour entrer à l'Orangerie et voir une nouvelle expo de collectionneur, la grosse mode du moment mais on ne s'en plaint pas (sauf pour notre porte-monnaie). Celle-ci est japonaise et se décline sur trois générations d'Ishibashi. Après Paris-Roubaix, je fais Tokyo-Paris ! (sourire)
Comme prévu, les photos sont interdites. Zut ! Et les visuels sont rares. J'ai quand même acheté le Beaux-Arts Hors série pour l'histoire du collectionneur japonais. C'est vrai que Chtchoukine, le 21 rue de la Boétie, Alicia Klopowicz, Guillaume (l'Orangerie est un musée de collectionneur, qu'on se le dise), ça fait rêver !
Sauf que voilà, plus tard, je tombe sur le Wikipédia du Bridgestone Museum of Art et là, il y a toutes les repros en HD pour le Project Google Art !! C'est de là que je tire toutes les images libres de droit. (sourire)
Sept salles (sur le plan, il y en a que 6 mais il y a deux salles 3 !?)
On commence par le commencement, l'époque où Ishibisha collectionne le "yôga" (sic), style de peinture nippono-occidentale. Il y avait une belle Nature morte au chat de Fujita mais ce n'était pas le notre. Mis ce joli portrait de Takeji Fujishima (Eventail noir).

Seconde salle (selon ma nomenclature) : deux Renoir. Un très beau pastel intitulé Petite fille.
Surtout Melle Georgette Charpentier, tableau célèbre s'il en est :

Troisième salle, un Boudin du style que j'adore. Scène de plage aux environs de Trouville. Un Sisley intéressant (Saint-Mammès et les coteaux de la Celle, matin fin 1884).

Y avait surtout un Monet qui ce jour-là, s'est pris pour Turner avec ce Crépuscule à Venise !

Un superbe Corot : Jeune femme dans les bois.

Mais j'ai adoré une petite aquarelle de Gustave Moreau dite La Toilette, mon oeuvre préférée du jour.

Cinquième salle, l'art moderne collectionné par le fils. Un beau portrait masculin de Modigliani, un torse de Zadkine, La Bacchanale (décor) de Maurice Denis...

Et cet extraordinaire Picasso, un Saltimbanque aux bras croisés.

Sixième salle,  j'ai pas accroché au Bonnard ou à certains Matisses mais j'ai adoré cette Figure au corselet bleu de Matisse.

Enfin la dernière salle avec l'art abstait collectionné par le petit-fils. Un chouette Hartung et ce sublissime Zao Wou KI (07.06.85) :

Entrée 9€. Jusqu'au 21 Août 2017.

La visite de Monik.