J'ai toujours du mal à parler des expos du Palais de Tokyo. Inclassable ou discutable parfois fascinante.

L'expo Dioramas commençait plutôt cool avec des miniatures.

Ou des animaux empaillés !

D'autres miniatures plus récentes et sublimes de Charles Matton.

Ah ! Ben, tiens, ce brave Anselm Kiefer était de la partie avec des dioramas in situ !

Y avait aussi les axolotls de Mathieu Mercier (vus au CREDAC).

Et d'autres oeuvres intéressantes :

Les autres expos étaient placés sur le signe de la réalité bousculée. Beaucoup aimé le trompe-l'oeil sur l'estrade centrale

Avec des points de vue trompeurs (la jeune femme est une vraie !) :

Par manque de patience (il n'y avait pourtant pas une file bien longue), je n'ai pas testé L'Oiseleuse d'Hayoun Kwon en réalité virtuelle mais ça devait être fascinant.

Jusqu'au 10 Septembre 2017.