Je pensais que l'expo du moment, c'était Irving Penn au Grand Palais, une belle expo du grand photographe de mode au demeurant mais c'est en face au Petit Palais qu'a lieu l'expo à voir. Comme ça, dire que le Petit Palais expose sa collect' de pastels, cela semble du réchauffé sauf que là, ils sont tous regroupés et c'est géant !!! Je crains même que l'expo soit victime de son succès car c'était déjà bien rempli et la jauge dépassée pour les petites salles du sous-sol.
Photographies autorisées, que demande le peuple !

Donc que ça s'appelle L'art du pastel de Degas à Redon pour attirer le chaland. Cela aurait pu s'appeler de Berthe Morisot à Ker Xavier Roussel en passant par Gauguin et Emile Blanche. Sauf que là aussi, les pastellistes moins connus valent le déplacement. Bon okay ! Redon quand même, c'est le top du top. Comme d'habitude, je ne mets que 10 images excluant bien des artistes à regrets.
Allez, comme ça, je commence par Berthe, chouchoute éhontée et son très beau Dans le parc, j'aurais pu mettre Mary Cassatt, je saute Degas et élimine Renoir (excusez du peu).

Enchainons sur la Berthe de James Tissot (quel enchainement !)

Et poursuivons. Ah ! ben non, ça, c'est pas Degas, c'est un dénommé Pierre-Georges Janniot, inconnu au bataillon et sa Femme s'essuyant.

Allez, j'ai bien aimé le petit air mutin de ce Portrait de femme à l'aigrette de René Gilbert. De qui ? De René Gilbert.

Et cet air un peu méprisant du Portrait de Marie-Blanche Vasnier par Jacques-Emile... Blanche.

Beaucoup de beaux nus. Celui-là parmi tant d'autres. Signé Pierre Carrier-Belleuse. Qui ? Pierre Carrier-Belleuse. je ne sais pas d'où il sort mais son Sur le sable de la dune est assez chaud.

Et là ! Respect : Monsieur Odilon Redon. Cinq oeuvres supérieures. A voir et à revoir.

Dont ces Anémones et lilas dans un vase bleu.

Bien aimé la Scène antique de Ker Xavier Roussel.

Et sa Scène bucolique très étrange avec ce dragon aimable discutant avec la nymphe.

Je terminerai avec Parmi les roses d'Antoine Calbet. Qui ça ? Antoine Calbet, le fils de Marie Singlande et de Jean-Baptiste Calbet.

Bien belle expo donc que je vous conseille.
Faîtes vite car il risque d'y avoir du monde rapidement.
Entrée : 10€. Jusqu'au 8 Avril 2017. Bon, c'est vrai, vous avez le temps quand même !