Une petite expo, cela faisait longtemps ! Celle du 104 vaut ce qu'elle vaut mais il y a des choses très intéressantes. Habituée du lieu, la Galleria Continua présente une nouvelle partie de sa collection ainsi que des oeuvres d'autres partenaires et l'exposition s'intitule Continua Sphères ENSEMBLE.
A l'entrée, coté rue d'Aubervilliers, une oeuvre du protégé de la galerie, Pascale Martine Tayou nommé L'Arbre de Vie.

Dans le hall, un parterre de verres brisés où viennent se refléter le toit et les lumières, que Kader Attia a baptisé Le Grand Miroir du Monde. Impressionnant !

Sinon retrouvé un miroir d'Anish Kapoor (vu à l'expo Dynamo du Grand Palais). Untitled celui-là. Accompagné de rayures vertes de Buren (dont on a malheureusement enlevé les oculus).

Bien aimé les petits bonhommes Sisi la famille signés Aurélie Ferruel et Florentine Guéon.

Et le Transfert de Jems Koko Bi qui n'aurait pas dépareillé au Musée du Quai Branly.

Au dessus du grand miroir de Pistoletto que je n'ai pas réussi à photographier correctement, une installation lumineuse Deep Below de Shilpa Gupta.

Adoré pour finir la profondeur infinie du cube Reality Check de Brigitte Kowanz.

Plein d'autres choses à voir. Entrée 9€. Jusqu'au 19 Novembre 2017.