Autre exemple de plaisir extra-artistique, cette fois au Musée Marmottan. Je venais vois la sympathique expo Monet collectionneur. Beaucoup de toiles connues du musée mais aussi quelques tableaux sublimes comme la Jeune fille au bain de Renoir du MET de New York. J'avais commencé à prendre quelques notes sur mon carnet quand j'ai découvert cette chose effarante à mes yeux : un type cliquait sans vergogne avec son smartphone... Depuis plus de vingt ans que je viens ici, il a toujours été interdit de photographier les lieux. Stupéfaction ! Le gardien m'a confirmé que depuis peu, il était autorisé de cliquer dans le musée !? "Sans flash" évidemment.
Ben, je me suis pas gêné.. J'AI TOUT CLIQUÉ. En zyeutant de temps à autre les gardiens pour voir s'ils ne se ravisaient pas... Sait-on jamais, l'autorisation pouvait peut-être prendre fin à tous moments.

Noté que certaines estampes de Giverny avaient atterrri ici. Mais là, elles étaient bien mieux mises en valeur qu'au Jardin de Claude Monet où elles sont posées aux murs un peu n'importe comment.

A noter que le plaisir des organisateurs de l'expo avait dû être très fort en recherchant les tableaux que Monet collectionnait. Une passionnante recherche comme je les aime.

Et donc, je suis parti cliquer la magnifique salle des Morisot en toute impunité. J'avais quand même encore une légère appréhension. Il est difficile d'expliquer pourquoi cliquer ses propres photos est plus valorisant que de voir les photos d'un photographe professionnel. J'y vois pour ma part, un coté "homme augmenté" où mon APN est un prolongement de mes yeux. Il y a plein de choses que je découvre ensuite sur mes images. J'apprends beaucoup plus de choses en relisant les cartels. C'est mon propre regard même si la photo est ratée. Ma mémoire via les photos se souvient mieux des salles etc.

J'ai pu immortaliser l'Impression, soleil levant pourtant mille fois vu.

Et must du must, faire un panneau (enfin !!) de la rotonde aux Monet !!

Entrée 11€. Jusqu'au 14 Janvier 2018.