Depuis que j'a découvert par hasard le festival photos de Deauville en 2013, j'y retourne désormais chaque année. C'est un rendez-vous je ne dirai pas incontournable mais fort intéressant. Des découvertes, des photographes reconnus, des installations pertinentes etc. J'aime beaucoup cette balade photographique très joliment intitulée Planche(s) Contact. La version 2017 était comme d'habitude très enrichissante ; j'ai juste regretté l'expo à la Chatonnière où, l'an passé, la photographe avait investi les lieux alors que cette année, Agnès B. s'est contentée d'exposer des photos au mur.

Commencé par le Tremplin Jeunes Talents à la salle des Fêtes. Pas de discussion possible, les photos de Félicia Simion m'ont paru au dessus du lot avec ses mises en scène subtiles.

La Chatonnière ensuite avec des photos assez classiques. Comme déjà dit, il faudrait investir ce lieu avec plus de créativité.

Promenade Lucien Barrière, les photos assez tradi de Claude Nori, très rafraîchissantes et joliettes.

Nouvel endroit d'expo dans le Petit Bassin avec Vasantha Yogananthan qui voulait valoriser les visiteurs d'un jour venus de la banlieue.

Sur la plage, c'est cette fois Peter Lindgergh qui envahissait le ciel et le sable avec des photos de mode sublimées en taille. Une trop bonne idée ces photos grand format qui en jettent un max (l'an dernier, Peter Knapp avait ouvert le bal).

Au Point de vue, j'attendais beaucoup de Hughier mais ses photos un peu misérabilistes ne m'ont pas convaincu. Bien aimé par contre certaines photos de Céline Villegas :

Sinon plein de choses intéressantes dans les "off". retenu le mur de portraits des commerçants de la ville rue Thiers.

Entrée libre partout. Jusqu'au 26 Novembre 2017.