Art Paris, Art Fair, toujours. Cette fois, les "moins connus" (pour moi).
C'est vrai que je m'attarde plus sur les artistes que je connais. A la Galerie Leïla Mordoch, il y avait Julio Le Parc, Morellet, Miguel Chevalier, excusez du peu mais c'est un dénommé André Le Boucher qui m'a enthousiasmé avec ses installations de leds dont cette magnifique Etoile Noire.

Ou ses Accords Instables :

Accroché aussi au stand d'un Michel Cornu auquel je n'ai rien osé trop dire. Mais ses formes m'ont bien plu.

Autre coup de coeur pour ses portraits un peu simples au premier regard mais je n'ai pas pu m'empêcher de revenir les voir plusieurs fois au stand d'une galerie dont je n'ai sur le coup pas noté le nom et me voilà le soir à rechercher qui que quoi dont où. Heureusement, je suis fort à ce jeu et j'ai donc découvert Jean-Claude Götting illustrateur à la Huberty Breyne Gallery. J'aime beaucoup.

Découvert non pas les oeuvres visibles sur les murs mais le nom de ce street artiste appelé L'Atlas.

Enorme coup de coeur aussi pour ces visages signés Lidia Masllorens à la Galerie Miguel Alzeta :

Et pour les adorables enfants de Goxwa à la Galerie Felli dont ce Milly's dream sublime. Ce n'est pas Berthe Morisot mais c'est peut-être mieux que les Mary Cassatt du Musée Jacquemart-André.

J'aurais pu mettre aussi les photos de Todd Hido, le beau tableau vert clair de José Bechara, les portraits de Ham Nguyen m'enfin faut bien choisir.