En recherche d'une expo qui me fasse Wouaw, je n'attendais rien de la nouvelle expo On Air du Palais de Tok-Tok. Pourtant j'ai bien aimé cette grande installation de Tomas Sapaceno parfois obscure (les gardiens balayaient leurs lampes de poche pour que les visiteurs ne se plantent pas la gueule dans les escaliers !). Remplies de toiles d'araignées et d'oeuvres improbables.
On commençait par la grande salle en arc de cercle plongée dans l'obscurité où d'immenses toiles de soie éclairées s'offraient à notre regard émerveillé.


Webs of at-tent(s)ion.

Après diverses salles d'intérêt variable, une salle claire cette fois avec des ballons dessinateurs (ça rappelait l'expo du Grand Palais). Amusant ! Chacun s'essayait à souffler pour faire bouger les ballons.

Aérographies.

Adoré la salle des globes qui révélaient un monde imaginaire selon nos désirs.

A thermodynamic imaginary.

On pouvait se relaxer sous une grande tente étrange.


Mais le clou de l'expo était la grande salle remplie de fils qui vibraient musicalement quand on les frottait ! 10mn de bonheur pur.


Algo-r(h)i(y)thms.

Entrée : 12€. Jusqu'au 6 Janvier 2019. A voir même si vous n'aimez pas l'art contemporain ! Arachnophobes s'abstenir !