J'attendais avec impatience l'expo Vasarely au Centre Pompidou et comme lorsque l'on attend quelque chose, on a toujours un peur d'être décu. Oh ! Que nenni ! J'ai adoré l'exposition qui montrait la diversité du travail de Vasarely. Une exploration consciencieuse des formes et des couleurs d'où le sous-titre LE PARTAGE DES FORMES. Certes, souvent Vasarely fait dans le décoratif (à tel point que ses oeuvres in situ passent parfois inaperçues). Mais là, il y avait de tout (peut-être même tout).
Entré le premier vers 11h, un petit privilège des abonnés avant l'arrivée de la foule.
Les premières salles étaient plutôt noir et blanc.
Les jolis titres étaient plus ou moins obscurs comme ici Cintra.

Ou Tlinko II.

Mais soudain la couleur nous pétait à la figure et je découvrais des toiles aux formes originales malgré leurs cotés très mathématiques.

Comme ce sublime Lajus (Collection Lalumière).

Bien aimé aussi ce Lacoste W. magnifique.

Et là, j'ai craqué pour Orion MC, ma toile préférée du jour !

Sinon il y avait des formes plus connues comme ce Vega Pâl.


Ou de fausses scultures en trompe-l'oeil, une partie architecture, des formes en 3D etc.

En tout cas, une expo à voir absolument (sauf peut-être pour les épileptiques parce que coté optique, ça illusionnait un max).

Entrée du musée : 14€. Jusqu'au 5 Mai 2019.