J'ai pris le RER de bon matin pour aller à Austerlitz.

Comme d'habitude avant de m'installer dans l'Aqualys des Aubrais de 9h21, j'ai fait un saut au Jardin des Plantes malgré la grisaille. Il y avait déjà quelques joggers courageux.

Et des gens avec des noms à coucher dehors.

J'avais curieusement emprunté "la littérature et le mal" de Georges Bataille à la bibliothèque pour lire pendant le trajet. Des textes un peu trop littéraires pour moi. Mon père est venu me chercher à la gare avec sa nouvelle auto achetée récemment aux Portes Ouvertes d'un garage Ford. Il n'était pas content de la couleur !?

Dans son jardin, il y avait un petit champ de violettes.

Nous avons apporté un bouquet de jonquilles sur la tombe de ma mère alors que sa compagne actuelle préparait le repas. Nous avons pris un Pineau comme apéro. Et avons mangé une bonne tranche de gigot d'agneau avec des pommes de terre à la poêle et des haricots verts, le tout arrosé d'un Madiran.

L'après-midi, nous sommes allés faire un tour dans la froidure au carnaval de Châteauneuf sur Loire.

 

 

 


Mon père nous a fait traverser le parc du Château et nous sommes ensuite allés faire plusieurs parties de crapette chez sa compagne. Enfin, il m'a ramené à la gare.