Pour ceux qui n'ont pas 15€ à mettre pour aller voir la seconde partie de Sous le plus grand chapiteau du monde par Claude Lévêque au Louvre médiéval, je vais faire un topo récap. Bon, d'abord, rappelons-nous qu'il y a encore peu, le Louvre était gratos le premier dimanche du mois et qui se souvient encore que c'était gratuit TOUS les dimanches du mois au siècle dernier ? La culture deviendrait-elle inaccessible et réservée aux riches ??

D'abord, il y a un éclair qui zèbre toute la coursive puis on voit un amas de chaises qui font ricaner les visiteurs. Ensuite, des toiles soufflées par les inévitables ventilos lévêquiens à peine dissimulés le long des remparts qui provoquent des ombres violacées du plus bel effet. Enfin, il y a des accords musicaux répétitifs et espacés qui donnent le ton à l'oeuvre. Ambiance garantie.
« La lumière et le son sont des moyens de métamorphose complète. Ce sont deux éléments primordiaux dans une sensation. Après viennent les textures, les  images, les ambiances, les objets, etc. » Claude Lévêque
Site du Louvre


claudeleveque151207 par dandylan

Entrée : 15€. Jusqu'au 16 Janvier 2016.