Les expos du LAAC de Dunkerque sont toujours intéressantes et les oeuvres bien mises en valeur dans les salles parfaitement éclairées. L'exposition actuelle a pour titre Every Body et traite du corps en général. On y trouve une oeuvre d'Orlan assez troublante et deux de Bacon !

Mais j'ai préféré ce décollage de Mimmo Rotella intitulé Marylin, il mito du un epoca (CNAP en dépôt au MAMAC de Nice)

Perché sur la rembarde, le petit mannequin de Maurizio Cattelan nous fait frémir en pensant qu'il puisse tomber dans le vide.

Moins convaincu par les sculptures grotesques de Wurm.

Par contre bien aimé la salle A l'origine, nous n'étions pas des sauvages.

Et surtout la sérigraphie Gabrielle d'Estrées d'Alain Jacquet.

Plusieurs Reyberolle dans l'exposition mais j'ai plutôt noté ce tableau Solitude des gladiateurs signé André Fougeron.

Une grande toile d'Ushio Shinohara : Boxing painting (Villeurbanne) à la Yves Klein.

Ou cette étrange installation de 50 masques Spermini de Maurizio Cattelan (Collection Deste. Athènes)

Mais mon oeuvre préférée du jour est cette série de 4 photographies signées du couple Butz & Fouque dite La Dot.

Dans l'arène centrale, le Road to exile de Barthélémy Toguo.

Sinon, on retrouvera avec plaisir le petit Cirque de Appel et les deux salles consacrées aux "oeuvres emblématiques" du musée.
Entrée : 3€. Jusqu'au 18 Septembre 2016.