Des trois expos actuelles au MAM, ce n'est pas celle que je pensais qui a retenu mon attention. Poliakoff, c'était bien mais un peu répétitif sauf dans ses dernières toiles. Je n'ai pas trop aimé les grands tableaux de l'artiste chinois Zeng Fanzhi. Monté à l'étage pour Decorum, une expo de tapis et de tapisseries comme ça pour voir. Eh bien, j'ai adoré !
L’exposition va ainsi à l’encontre des idées reçues présentant la tapisserie comme un art mineur ou anachronique. Elle permet par ailleurs de renouer avec une histoire peu connue du musée qui possédait un département Art et Création Textile dans les années 1980. MAM
Il est vrai que c'était particulièrement photogénique (et tactile).

Surtout qu'en plus, il y avait une oeuvre sublime de Gromaire, artiste que je vénère pour ses visages et ses nus féminins

Les bûcherons de Mormal. Gromaire.


La pluie. Lucien Coutaud.

On retrouvait là l'oeuvre du Musée Picasso (tiens, c'est vrai : quand est-ce qu'il rouvre ce musée que j'aime beaucoup ? En 2014, me semble-t-il)

Lurçat mais aussi cette très belle oeuvre de Jean Picart Le Doux (L'Homme et la Mer) :

Une grande salle magnifique de tapis et de tapisseries diverses (Bacon notamment, Louise Bourgeois, Vasarely, Delaunay etc.)

Et aussi cette belle nappe sous plexiglas de Carol Rama :


Puis plus loin Brassaï revisité en tapisserie de basse-lice en laine :

Ce totem d'Helen Frances Gregor.

Directe, tapisserie de Mariette Rousseau-Vermette.

Retrouvé l'extraordinaire tapissier vu à Angers, Josep Grau-Garriga :

Une belle oeuvre d'art de Mike Kelley (Daisy Blanket) :

Une toile anachronique de Dubuffet, très jolie, ma foi ! Que venait-elle faire là ?

Et tout un attirail de couleurs et de laines de tapissiers :

Jusqu'au 9 Février 2014. A voir absolument si mes photos vous ont plu. Sinon tant pis !