Aller jusqu'à Caen voir une expo semble un peu exagéré mais le Festival Normandie Impressionniste organisé par les musées normands incite vraiment au tourisme culturel ! J'avais déjà vu Signac à Giverny et j'avais le choix entre Caen, Le Havre ou Rouen. Choisi de continuer par Caen pour revoir aussi les Joan Mitchell du musée vus en 2010. L'exposition proposée s'intitule Un été au bord de l'eau, joli non ? Sous-titré Loisirs et impressionnisme pour attirer les amateurs d'art en herbe. Comme il y avait un Festival du Livre ce week-end, le musée était gratuit ce qui faisait un peu cher l'expo à 8€ pour quatre petites salles pas bien grandes. Mais j'aimerais bien être commissaire d'exposition pour choisir de telles oeuvres !! Il doit y avoir un plaisir extrême à faire son choix dans les différents musées nationaux et internationaux. Passque tout y est charmant, agréable, frais, touristique...
On s'étonnera toutefois que les photos n'y soient pas autorisées puisque presque tous les tableaux provenaient de collections publiques. J'y ai revu L'Eau de Kupka photographié à Nancy, des toiles de l'Orangerie et du Petit Palais idem. De la National Gallery de Washington etc.
Je ne vous ferai la liste de toutes les toiles (j'ai pratiquement tout noté !!) et comme d'habitude désormais, je m'en tiens à 10 oeuvres.

L'expo débute (bien !!) par cette adorable baigneuse dite Nymphe à la source de Renoir (National Gallery de Londres)

Puis il y a trois toiles de Trouville de Boudin, Cassatt, Gauguin, excusez du peu et plutôt de beaux tableaux !

Salle 1 : la fraîche et venteuse Instantànea. Biarritz (Joaquin Sorolla y Bastida) du Musée Sorolla de Madrid.

Adoré les Femmes sur la plage de Manet ! (Detroit Institut).

Dans la salle 2, L'Hotel des Roches Noires du Musée d'Orsay.

La superbe Vue du Port de Lorient de Berthe Morisot (Washington). Que du bonheur !

Dans la seconde partie de l'exposition (salles 3 et 4), LA toile qui faisait l'affiche ; cette incitation à la sieste, à la paresse, à la tendresse et au calme : Femme et enfant endormis dans une barque sous un saule (tout un programme !!) de Sargent (Callouste Gulbenkian Fondacion. Lisbonne)

Adoré aussi les Petites paysannes se baignant à la mer vers le soir de Degas (coll. part.). Je crois que je l'avais déjà vu et apprécié lors de la grande expo Degas et le nu à Orsay.

J'aime de plus en plus Théo Rysselberghe (j'ai lu récemment un très beau livre de Verhaeren illustré par ce peintre que je connaissais peu). De belles  Baigneuses du MBA de Lyon.

Quant au Vallotton, je suis resté fasciné par cet énorme cul magnifique de la Baigneuse assise sur un rocher (Besançon. Dépot du MNAM). Ça m'a rappelé Le dernier des Weynfeld de Martin Suter.

Je ne parle même pas de Cézanne, Bazille etc. Il y aurait trop à montrer. Me contenterai de finir par la fin. Renoir ouvrait le bal, Matisse le conclue (comme le faisait la toile Luxe, calme et volupté d'Orsay avant le réaménagement des salles). Une jolie Dame à la terrasse de Saint-Petersbourg.

Genre d'expo à voir pour se nettoyer les yeux des impuretés de la réalité !! Et ça repose infiniment l'esprit !! Villégiature culturelle.

Jusqu'au 29 Septembre 2013. N'hésitez pas si vous vous baladez en Normandie.